Les morsures du doute, Nicci French

J’ai une anecdote toute rigolote à vous raconter à propos de ce livre pourtant bien sombre !

nicci.JPG

Zoom sur le livre !

Titre : Les morsures du doute
Auteur :  Nicci French
Edition : Fleuve noir
Nombre de pages : 152

Mon résumé et mon avis :

♥ ♥ ♥ ♥  ♥

Ce livre est un recueil de nouvelles écrit à 4 mains par Nicci Gerrard et Sean French (Nicci French).

Elles sont parties raconte l’histoire de Joey, petite fille de « huit ans un quart » (le quart a toute son importance à cet âge, souvenez-vous ^^). Pour une raison qu’elle ignore, ceux (et particulièrement celles) qu’elle aime partent pour ne jamais revenir.
J’ai trouvé que l’ambiance qui se dégageait de cette histoire était vraiment dérangeante et malsaine, chapeau aux auteurs pour avoir crée cette atmosphère en si peu de pages ! La façon dont l’histoire est écrite, à travers les yeux de Joey, reprenant ses mots, son innocence et sa fragilité est très intéressante et prenante. J’imagine cette petite fille et ses grand yeux curieux. La fin est assez prévisible même si les dernières pages laissent place à une petite part de notre imagination puisque, toujours à travers les yeux de Joey, les mots ne seront pas placés clairement sur ce qui s’est passé…

Chagrin débute après l’enterrement du petit Rory, cinq ans. Là encore, l’ambiance est pesante et mystérieuse. On sait que le petit Rory a été victime d’un accident mais les circonstances sont floues… La famille semble culpabiliser, le père de famille perd les pédales et sombre lentement mais sûrement dans l’alcool, la mère tente de garder le cap pour leur fils aîné. Mais si l’accident n’en n’était pas tout à fait un ?
J’ai trouvé les auteurs très talentueux pour créer un sentiment de suspicion générale au sein de cette famille. Une lecture que j’ai beaucoup apprécié !

Un cadeau de dernière minute, c’est le titre de cette nouvelle expresse qui se déroule le soir de Noël. La vengeance est un plat qui se mange froid dit-on ? C’est tout pour le résumé, sinon il se pourrait bien qu’il soit plus long que l’histoire elle-même ! ^^
Cette dernière est un peu plus légère sur le ton peut-être mais… il se pourrait bien qu’elle soit la plus perverse des trois ! J’ai notamment adoré les dernières phrases où j’ai presque pu voir se dessiner un petit démon dans les yeux de la charmante épouse !

Ma conclusion :

Haaa… les histoires de famille… On s’en plaint souvent… Mais attendez de découvrir celles-ci avant de vous lamenter sur les vôtres !
Je sais que certains lecteurs ont reproché le manque de détails dans chacune de ces nouvelles mais pour ma part, je trouve plutôt que c’est là une richesse. L’atmosphère ainsi créée est vraiment lugubre et notre imagination est en éveil.
Ha oui ! J’allais oublié mon anecdote rigolote ! Une fois encore, j’ai obtenu ce livre lors d’un troc. Et une fois encore, je n’avais pas pris le temps de lire le résumé : le genre, le titre et enfin la couverture avaient suffit à me convaincre. Le problème c’est que je n’avais même pas conscience d’avoir entre les mains un recueil de nouvelles… Me voilà donc à lire la 1ère… enchaîner la 2ème et me demander le rapport dès les 1ères pages (mais qui sont ces gens ?!) pensant qu’il s’agissait d’une suite logique… mouhahaha ! Bon d’accord, là comme ça, c’est pas HYYYPER marrant… mais sur le coup, je vous jure que j’ai ris de ma bêtise !

Allez, un petit coup de cœur pour ce livre !

Mimila

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :